Bienvenue sur le site COMFRACO - Compagnie Française de Courtage - Courtier Gratuit en Crédit Immobilier et Assurance

Le Prêt Relais

07 Jan

Le Prêt Relais

Crédit Relais sec ou adossé

Vous souhaitez acquérir un bien immobilier, mais vous ne disposez pas encore du montant nécessaire pour procéder à cet achat ? Vous éprouvez quelques difficultés à vendre votre maison actuelle ? En attendant que votre maison ne soit vendue, vous pouvez envisager de contracter un prêt relais qui va vous permettre de compléter la somme convenue pour l’achat de la nouvelle maison.

Avant de pouvoir acheter un nouveau bien immobilier, la majorité des acquéreurs aspirent dans un premier temps à vendre leur bien actuel, et cela, afin de réunir la somme nécessaire. L’idéal est que l’achat et la vente se font à la même période, mais malheureusement, cela ne se produit que très rarement. Le fait est que les acquéreurs trouvent un nouveau bien immobilier avant de se décider à mettre le leur en vente. Cette dernière prend du temps, au contraire de l’achat qui bien souvent ne peut pas attendre.

C’est précisément à cet instant qu’intervient le prêt relais qui est également connu sous le nom de crédit relais. Il s’agit d’un montage financier offert par les banques qui permettent aux futurs acquéreurs d’avoir en main la trésorerie nécessaire jusqu’à ce que la vente de leur bien se concrétise. D’une manière générale, le montant du prêt se situe à hauteur de 60 à 80 % de la valeur estimée du bien immobilier à vendre. Ce prêt est valable pour un an et renouvelable une fois. Il se contracte de plusieurs façons, dépendamment du cas auquel l’acquéreur est confronté.

L’essentiel à savoir sur le prêt relais sec

On fait référence au prêt relais sec dans le cas où l’achat du nouveau bien immobilier peut être financé en intégralité par l’argent obtenu dans la vente du bien précédent.

Suivant ce principe, il faut que le prix d’achat soit inférieur au prix de la vente. Dans ce cas, le prêt relais est le seul que l’acquéreur peut contracter, dans la mesure où il constitue des avances à rendre dans de court délai. Le montant servira alors à couvrir la période entre l’achat et la revente. Le délai accordé pour ce prêt est de 6 mois à un an. Cette solution est surtout destinée aux personnes qui ont réussi à amortir le prêt qu’ils ont fait pour l’obtention de leur résidence principale.

Il tient de noter que le coût de ce prêt est assez onéreux puisqu’il faut encore compte les frais de dossier et l’hypothèque de la maison. Les banques qui proposent ce type de prêt relais sont assez rares.

Le prêt relais adossé à un prêt complémentaire

Dans certains cas, il se trouve que le prix du nouveau bien immobilier est supérieur à celui de l’ancien. Face à ce genre de situation, l’acquéreur n’a d’autres choix que de prendre un crédit simple à long ou à moyen terme afin de compléter le prix d’achat. Si l’acquéreur souhaite contracter un prêt relais, ce dernier sera alors appelé adossé. En d’autres termes, il viendra se combiner aux autres prêts déjà contractés. Ici encore, la banque remet 60 à 80 % de la somme décidée pour la revente et qui est remboursable sur 12 mois.

Jusqu’à ce que l’ancienne maison soit vendue, le contractant du prêt n’est tenu de ne rembourser que les mensualités du crédit à long terme et les intérêts du prêt relais. Lorsqu’il réussit à vendre le bien immobilier, il devra rembourser par anticipation le prêt relais. Par la suite, il ne lui restera plus qu’à payer les mensualités du prêt classique en prenant soin de ne las dépasser l’échéance établie.