Bienvenue sur le site COMFRACO - Compagnie Française de Courtage - Courtier Gratuit en Crédit Immobilier et Assurance

COURTIER 100% GRATUIT

Quelles est la différence entre courtier Gratuit et courtier Payant ?

Le Courtier Payant

  • Est régi par la loi
  • Signe des conventions avec les banques
  • Fait signer un mandat de recherche de capitaux
  • S’occupe de toute votre demande de prêt
  • Vous informe de ses démarches
  • Est rémunéré par la banque
  • Vous FACTURE des honoraires

DE L’ARGENT EN MOINS POUR VOTRE PROJET !

Le Courtier Gratuit

  • Est régi par la loi
  • Signe des conventions avec les banques
  • Fait signer un mandat de recherche de capitaux
  • S’occupe de toute votre demande de prêt
  • Vous informe de ses démarches
  • Est rémunéré par la banque
  • NE vous FACTURE PAS d’honoraires

GRATUIT, C’EST MIEUX POUR VOUS !

Lorsqu’un courtier apporte un nouveau crédit à une banque, le courtier perçoit, une commission versée par la banque qui finance le client.

Quelles sont les différences entre les courtiers proche de chez vous ?

 

  
 
Rencontre physique
Simulation Personnalisée
Frais de dossier bancaires
Perçoit un commission de la banque
Frais de Courtage

MeilleurTaux

1250
COURTIER PAYANT
Rencontre physique : Rencontre en Agence
Simulation Personnalisée : Simulation en Agence
Frais de dossier bancaires : Frais Réduits
Perçoit un commission de la banque : Oui
Frais de Courtage: 1250 € en moyenne
Courtier Gratuit !

COMFRACO

0
COURTIER GRATUIT
Rencontre physique : Rencontre en Agence
Simulation Personnalisée : Simulation en Agence
Frais de dossier bancaires : Frais Réduits
Perçoit un commission de la banque : Oui
Frais de Courtage: Pas de frais de Courtage

Cafpi

1450
COURTIER PAYANT
Rencontre physique : Rencontre en Agence
Simulation Personnalisée : Simulation en Agence
Frais de dossier bancaires : Frais Réduits
Perçoit un commission de la banque : Oui
Frais de Courtage: 1450 € en moyenne

Vos Questions sur les Courtiers :

OUI ! Tout comme le courtier gratuit, le courtier payant va percevoir une commission versée par la banque du client emprunteur (la commission bancaire de 1%) puis il va, en plus, facturer le client qui l’a mandaté (le plus souvent à la signature de l’acte chez le notaire.

En général, les courtiers payants facturent, à leur client, entre 1% et 2% du montant du prêt.

Certains courtiers payants plafonnent cette commission à 950 € (chez ACE, par exemple). A l’inverse, d’autres courtiers payants comme CAFPI majorent cette commission d’un pourcentage pour frais de mandat de recherche. MEILLEURTAUX.com, adepte du 1%, facture à ses clients une commission moyenne de 950 € par dossier traité en agence.

En moyenne, un courtier payant va percevoir entre 1000 € et 1500 € supplémentaire payé par le client. Ce surcoût facturé par les courtiers payants est très souvent dilué dans la coût global du crédit. Il ne représente, en effet, qu’une toute petite valeur dans le coût total du crédit du client.

Certains courtiers payants précisent même que leur commission se substitue aux frais de dossier facturés par le banque. Sachez que cela n’est pas vrai puisque les deux commissions (celle de la banque et celle du courtier payant) vont bien s’additionner !

Enfin, il arrive que ce surcout soit rajouté au capital emprunté. Dans ce cas, il ne représentera plus que quelques euros dans la future mensualité du client. Ces quelques euros paraissent négligeables aux yeux de l’emprunteur qui a finalement obtenu son crédit. Pourtant, c’est une dépense que l’emprunteur peut s’éviter en passant par un courtier gratuit

La plus part du temps, le courtier (gratuit ou payant) perçoit des honoraires de la part de la banque à hauteur de 1% du montant emprunté. Parfois, ces honoraires sont plafonnés selon la politique de l’établissement bancaire.

En d’autres termes, un courtier gratuit est effectivement gratuit pour son client mais il est rémunéré ou plutôt commissionné, directement, par la banque et sans que cela augmente le cout de votre crédit !

NON, un courtier payant n’est pas plus efficace qu’un courtier gratuit ! On pourrait le penser, et cela justifierait peut être le surcout facturé au client, mais il n’en est rien !

En réalité, il est important de bien comprendre qu’il n’y a aucun lien entre l’efficacité et le modèle économique, bien au contraire.

Pour le comprendre, il faut connaître le fonctionnement des différents courtiers :

  • des coûts d’installation plus élevés chez un courtier payant (obligation de personnel par exemple)
  • des frais de fonctionnement moins élevés chez un courtier gratuit

Un courtier payant a des frais quotidiens beaucoup plus importants qu’un courtier gratuit, et il est obligé, à un moment donné, de les répercuter sur ces clients, ceci n’a absolument rien à voir avec son efficacité …

Les grilles de taux proposées par les banques aux courtiers sont exactement les mêmes pour tous les courtiers.

L’efficacité peut se juger sur 2 critères :

  • Est-ce que le crédit demandé est obtenu par l’emprunteur ?
  • Le taux du crédit est-il le meilleur du marché ?
  • Le courtier travaille-t-il avec les banques ayant les meilleurs taux du moment ?

L’aspect psychologique n’est pas négligeable. Un client qui ne paie pas aura, parfois, l’impression que le service fourni sera de moins bonne qualité.

Souvent utilisé par les courtiers payants  cet argument a pour but de dissuader leurs clients de se tourner vers un courtier gratuit. Mais c’est oublier qu’une commission bancaire sera, dans tous les cas, versée par la banque au courtier gratuit, il est bien rémunéré !